Category Archives: Recettes

De Pompei à Mariemont
Categories Produits, Recettes

De Pompéi à Mariemont, une recette aux saveurs anciennes

A l’occasion de l’exposition des fresques de Boscoreale au Musée Royal de Mariemont, plongez en l’an 79 apr. J.-C et découvrez une recette ancienne.

Fresques Boscoreale Mariemont

Direction la cuisine pour la préparation de la « zuppa rustica »

Une soupe rustique très simple, facile à réaliser, à base de légumes secs de variétés anciennes. Les légumineuses traversent l’histoire et restent au goût du jour dans la cuisine italienne traditionnelle et dans tout le bassin méditerranéen. 

Aujourd’hui on les consomme toujours plus ou moins de la même manière, souvent en plat unique ou en accompagnement. Le mélange des différentes variétés en fait un plat riche en goût. 

Les légumes secs présentent de nombreux avantages : on peut les conserver longtemps et les consommer ainsi toute l’année. Très bons pour la santé, ils apportent protéines, fibres, vitamines, oligoéléments et minéraux.

Mélange réalisé à la main

ECO-FRIENDLY sachet 100% biodégradable / origine: Italie

  • Pois chiches
  • Fèves
  • Pois cassés jaunes
  • Cicerchia (une légumineuse moins répandue et plus rarement connue mais au goût très délicat) 
  • Lentilles blondes 
  • Lentilles corail
  • Lentilles beluga (une variété de petites lentilles noires, le nom vient de leur ressemblance avec le caviar beluga)
  • Haricots blancs, rouges et noirs
  • Haricots « occhio nero » 
  • Froment

Quantité recommandée en plat unique pour 2 à 3 personnes (aussi en accompagnement, froid ou chaud). Conservation à l’abri de l’humidité, dans le sachet fermé ou dans un bocal en verre.

Recette de la « zuppa rustica »

Etape importante: rincer les légumes secs et les laisser tremper dans l’eau froide, idéalement la veille. Sans trempage il faudra prolonger le temps de cuisson. Réhydratés, la cuisson est d’environ 1h30.

Utilisez 2 volumes d’eau en plus par rapport à la quantité de légumes (l’eau sera absorbée en grande partie durant la cuisson). Portez à ébullition et laissez cuire 1h30 à feu modéré (si vous utilisez une casserole à haute pression la cuisson sera d’environ 30 minutes).

Un peu comme les pâtes, les légumes secs sont meilleurs un peu « al dente », juste à point et non réduits en purée. Avant que la cuisson ne soit complètement terminée, faire revenir dans une grande poêle une julienne de carotte, céleri et ail dans une bonne quantité d’huile d’olive extra-vierge. Mélanger à la soupe de légumes secs en assaisonnant de sel et de poivre. Un plat simple à (re)découvrir 🙂

Que mangeait-on dans la cité antique de Pompeii ?

A quoi ressemblait la cuisine à l’époque de l’Empire romain? Des questions sur lesquelles les historiens se sont penchés au travers d’écrits mais aussi grâce aux vestiges recouverts de lave sur le site de Pompéi.

Pompéi: de nombreux témoignages d’une riche histoire culinaire

Pots, amphores, jarres, plats pour la préparation ou la conservation des aliments laissent imaginer l’importance de la table et de la nourriture à l’époque.

Le concept de “convivium”

Les plaisirs de la table étaient déjà fort appréciés. Des fresques montrent l’opulence des banquets mais aussi la variété d’ingrédients et de produits à l’époque. Fruits, amandes, noix, figues, olives, vins, miel, viandes, céréales, légumes secs… Les fèves, pois, lentilles, blé et autres céréales semblent faire partie de l’alimentation quotidienne.

« Campania Felix »

La Campanie, surnommée par les romains « Campania felix », ne dément toujours pas son nom aujourd’hui. Grâce à un climat exceptionnel, une position géographique proche de la mer et un terrain volcanique très fertile, cette zone était l’une des plus privilégiées dans l’Empire romain. Une région riche, fertile et très variée.

Un vrai don de la nature, la Campanie est aujourd’hui toujours réputée dans le monde de la gastronomie italienne pour ses produits d’excellence.

L’or liquide, ou l’huile d’olive à travers l’histoire

L’huile d’olive est apparue bien avant les romains mais ils sont les premiers à développer la culture des oliveraies et à perfectionner les techniques de production des huiles.

De nos jours, pour ne pas se tromper et pour maintenir un haut standard de qualité, la provenance des olives et les mécanismes de production sont sévèrement contrôlés.

Découvrez ici une huile d’olive extra-vierge 100% italienne en provenance des Pouilles, région oléicole la plus importante d’Italie. Ses principales caractéristiques: délicate et équilibrée, cette huile d’olive extra-vierge libère d’agréables notes légèrement amères et épicées.

Cette box découverte a été spécialement réalisée pour le Musée Royal de Mariemont dans le cadre de l’exposition des fresques de Boscoreale, de Pompéi à Mariemont.

http://www.musee-mariemont.be/index.php?id=inauguration-fresques-boscoreale

Categories Recettes

Recette du dimanche inspirée de la bombetta pugliese

Nous vous avons déjà parlé de notre passion pour les Bombette Pugliesi, ici une recette rapide inspirée de la tradition des Pouilles. Un dîner improvisé entre amis. Pas le temps de rester des heures en cuisine mais l’envie d’apporter du goût et du plaisir à table. Un avant-goût de vacances, en s’inspirant des fameuses Bombette Pugliesi. Un street food classique revisité en plat. Voici la maxi bombetta au four.

Une recette rapide en direct des Pouilles

Pour cette recette vous aurez besoin de

  • Un beau morceau d’échine de porc (comptez plus ou moins 200 gr par personne)
  • Du provolone (caciocavallo)
  • Des herbes aromatiques (sauge, persil, romarin, …)
  • De la roquette
  • De la pancetta
  • De la chapelure
  • Du sel, du poivre, de l’huile d’olive extra-vierge

Maxi bombetta au four

La recette rapide en images:

  1. Etendre l’échine de porc pour en faire une roulade et la recouvrir des tranches de pancetta
Recette inspirée de la bombetta pugliese

2. Sur la pancetta, déposer le provolone caciocavallo

Le Caciocavallo, un fromage typique de l’Italie du sud

3. Ajouter ensuite la roquette

La roquette apporte un goût agréable et légèrement piquant

4. Assaisonner avec du sel, du poivre, de huile d’olive extra-vierge et des herbes aromatiques. Pour une meilleure tenue à la cuisson bien ficeler le tout.

Le mélange d’herbes aromatiques et l’assaisonnement pour un goût unique

5. Un peu de chapelure avant d’enfourner le tout à 180 degrés pendant une plus ou moins une heure. La cuisson parfaite dépend du poids et de la quantité de viande utilisée. Si vous avez un thermomètre, l’idéal est d’atteindre une température à coeur de 78 à 80 degrés.

La maxi bombetta pugliese prête à enfourner

6. Après cuisson: une viande tendre, moelleuse et savoureuse.

Recette inspirée de la bombetta pugliese

Buon appetito 🙂 A déguster avec un bon verre de Primitivo.

Pour encore plus d’inspiration lisez aussi https://paneolio.be/2021/01/09/les-bombette-pugliese-un-vrai-style-de-vie/

Soupe italienne
Categories Recettes

Recette Pane & Olio : La Zuppa paesana

Une recette de la tradition italienne 

Faire le plein d’énergie avec la zuppa paesana? Goûtez une saveur unique et découvrez des textures différentes dans l’assiette.

La zuppa paesana (ou soupe paysanne) est un mélange de 

  • Pois chiches
  • Lentilles beluga (une variété de petites lentilles noires, le nom vient de la ressemblance avec le caviar beluga)
  • Fèves
  • Pois cassés
  • Lentilles blondes 
  • Haricots blancs, rouges et noirs
  • Lentilles corail

Très simple à réaliser, il suffit juste d’ajouter quelques ingrédients :

  • Huile d’olive extra-vierge
  • 1 branche de céleri, 1 gousse d’ail, 1 carotte
  • Sel
  • Poivre

Comment cuisiner la zuppa paesana ?

Il est important de laisser tremper les légumes secs dans l’eau pour les réhydrater et réduire ainsi leur temps de cuisson. Rincez le mélange et plongez-le idéalement la veille dans de l’eau froide. Sans trempage il faudra prolonger le temps de cuisson en veillant à ce que la peau des légumes n’éclate pas.

Le temps de cuisson dans une casserole traditionnelle est d’environ 1h30 

Utilisez 2 volumes d’eau en plus par rapport à la quantité de légumes (l’eau sera absorbée en grande partie durant la cuisson). Portez à ébullition et laissez cuire 1h30 à feu modéré (si vous utilisez une casserole à haute pression la cuisson sera d’environ 30 minutes). Un peu comme les pâtes, les légumes secs doivent être cuits « al dente », c’est-à-dire juste à point et non réduits en purée. Lorsque la cuisson est terminée, faites revenir dans un poêlon un mélange de carotte, céleri et ail dans de l’huile d’olive extra-vierge. Ajoutez-les à la soupe. Salez et poivrez juste avant de déguster. Vous aimez? Laissez-nous vos commentaires 😉

Une « Super food » aux propriétés nutritionnelles exceptionnelles

Zuppa paesana e tartufo

Pois chiches, lentilles, fèves et haricots secs sont super riches en fibres mais aussi en protéines. C’est donc une alternative valable à la viande ou au poisson. Grâce à un index glycémique bas, ils assurent une sensation de satiété plus longue et apportent une source d’énergie durable. Finis les coups de pompe et les fringales. Un allié idéal pour la santé, leurs fibres diminuent l’absorption des graisses et du cholestérol. A consommer sans modération, agrémenté de légumes frais ou même en version plus « gastronomique » avec la truffe fraîchement râpée. Encore plus gourmand, ce plat peut être enrichi avec de la viande, par exemple des morceaux de saucisse ou de cotechino.

« Slow food » par nature

Les légumes secs font partie de l’histoire de la cuisine et ont voyagé à travers le monde et les époques. En Italie on les retrouve souvent dans des plats typiques. Toutefois ils ont longtemps été délaissés car souvent associés à une cuisine pauvre. Leur culture est délicate pour un rendement assez faible. Aujourd’hui les légumes secs reviennent sur nos tables grâce à un intérêt pour les légumes oubliés, le bio et les nouveaux modèles de consommation. Une diversité incroyable de couleurs, de formes et de recettes.

Categories Lieu d'inspiration, Recettes

Recette « Pasta con le sarde »

J’avais envie de vous faire découvrir mon univers et de vous emmener chez moi, en Basilicata.

Voici une vidéo-recette pour se sentir encore un peu en vacances : https://www.youtube.com/watch?v=t4Bl1K3LUf0&t=6s

« La pasta con le sarde » un plat que j’aime particulièrement et qui trouve ses origines en Sicile.

Voici la liste des ingrédients pour 4 pers:

  • 200 gr de filets de sardines XL
  • 400 gr de pâtes de Gragnano type « candele »
  • 25 gr de mie de pain
  • 20 gr de pignons de pin
  • 10 gr de raisins secs
  • 1 oignon
  • Quelques branches de fenouil sauvage (pour moins d’intensité vous pouvez les remplacer par des feuilles de fenouil sec ou par les petites feuilles fraîches qui se trouvent sur les fenouils)
  • Huile d’olive extra-vierge
  • Sel
  • Poivre

Merci à Rita Giordano pour cette vidéo #visitBasilicata